Présentation du challenge

Pour célébrer les 50 ans de BGH, nos équipes vont faire virtuellement tous ensemble le tour de la Terre !

L'objectif est de faire 40 000 kms en 7 mois, du 1er avril au 31 octobre 2021

Ce challenge est aussi solidaire, pour chaque kilomètre réalisé 1 euro sera reversé aux 2 associations soutenues : 1 Maillot pour la Vie et VNF dans le cadre du projet : "Replantons le Canal du Midi".

Présentation des Associations

Depuis 2000 l’association 1 Maillot pour la Vie s’engage avec la complicité de nombreux sportifs de haut niveau à redonner sourire et espoir aux enfants malades, toutes pathologies confondues.

Comment ?
En organisant des rencontres privilégiées entre enfants et sportifs, dans les hôpitaux, mais aussi à l’extérieur, notamment sur les terrains de sports. L’association va à la rencontre des enfants hospitalisés, à travers des goûters-dédicaces (après-midi récréatives à l’hôpital) en compagnie de sportifs de haut niveau, réalise également des rêves d’enfants sport en les amenant sur les terrains pour des coups d’envoi, des séances de dédicaces, assister à des évènements sportifs comme les Jeux Olympiques, le Tour de France, Roland Garros, etc. La rencontre se poursuit également à travers les vacances solidaires où les familles se retrouvent pour une semaine de détente. Afin de réaliser ces actions et de récolter des fonds, "1 Maillot pour la vie" rassemble des maillots et des objets offerts par les sportifs en vue de les exposer et d’organiser leur vente à travers des soirées de gala et des expositions.

 

Replantons le Canal du Midi

Les alignements le long du canal, initialement constitués à 90% de platanes, sont menacés par la maladie du chancre coloré du platane. Pour répondre à cette urgence, Voies navigables de France a élaboré un projet pour la restauration du patrimoine végétal du Canal du Midi.

Les missions de VNF dans le cadre de son programme de sauvegarde du canal s'articulent autour de plusieurs axes, parmi lesquels la replantation des arbres, le renforcement des berges auparavant maintenues par les racines des platanes et l’installation de nichoirs pour reloger les volatiles qui se logeaient dans leurs cavités.